Marketing d’affiliation : le portrait de Clément, entrepreneur dans le monde de l’escape game

emma_soubeyras
0 commentaire
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Clément Pontegnier - formation trouver clients en freelance - missions freelance - marketing digital

L’affiliation, c’est la technique marketing qui a conquis le digital ces dernières années. Désormais partie intégrante des stratégies promotionnelles des grandes marques (et de leur budget !), elle ne fait pas exception de celles des entrepreneur.euse.s qui y voient l’opportunité de gagner de l’argent. Car oui, on la voit souvent, l’affiliation, mais on ne la reconnaît pas toujours. Certaines personnes la cachaient même soigneusement pendant un temps, de peur d’altérer leur crédibilité, d’un rejet du public si l’envers du décor de l’influence était montré. Puis les lois ont évolué, on a considéré que, lorsqu’il y avait des sous en jeu pour faire de la promotion, il fallait le faire savoir. Et voilà que le mot “Sponsorisé” apparaît de partout au dessus des posts Instagram, pour faire gagner en transparence et mettre en lumière les supports publicitaires.

L’affiliation, elle s’installe sur les blogs, les médias, les mails, les réseaux sociaux, les sites e-commerce. Sur toutes les plateformes où il y a de la place et de l’audience. Elle relève d’un accord entre deux parties, où tout le monde devrait sortir gagnant. Pour en savoir un peu plus, nous avons fait appel à Clément Pontegnier, super expert SEO chez Digi Atlas, et surtout fondateur d’Escape Kit, site d’escape game en kits clés en main, à faire chez soi, bien au chaud en famille ou entre ami.e.s. L’idéal pour s’amuser en ces temps où les sorties sont limitées.

Clément a fait une école de commerce. Puis, comme la majorité des entrepreneur.euse.s, il a appris tout seul, en autodidacte, les leviers du marketing digital par la création et la communication de nombreux petits sites. Au programme, des secteurs plus ou moins ludiques, tels de celui de l’auto-stop, des jeux ou encore le milieu funéraire (oui oui, c’était même aux côtés d’Hannah, la fondatrice de Digi Atlas). 

Dans la stratégie marketing d’Escape Kit, primeur à l’affiliation

“Depuis la création d’Escape Kit, en 2019, nous avons mis en place plusieurs types de leviers marketing. On avait perçu une place de marché à prendre, un petit coin dans lequel s’installer, qui allait prendre en ampleur en même temps que la tendance des escape games en présentiel.

L’idée c’était donc de se faire connaître rapidement, d’obtenir un trafic qualifié et nous nous sommes pas mal tournés vers le partenariat en ligne pour ça. Vers le référencement naturel aussi, bien entendu, vu que nous sommes une entreprise intégralement digitale, mais partenariat et SEO sont très bons amis, sachez-le.

On a donc pris contact avec des blogueurs et blogueuses lifestyle pour gagner en visibilité, obtenir des articles et des liens entrant vers le site, ou alors des revendeurs comme Veepee ou Groupon pour vendre un peu plus au début (mais ce n’est pas la piste à privilégier selon moi).

C’est assez naturellement que l’on s’est tournés vers l’affiliation, on y trouvait une audience qu’on n’avait pas encore.

À côté de cela, on a bien bossé notre contenu pour le rendre attractif. Création de vidéos, choix des bons mots-clés, communication sur les réseaux sociaux, relations presse, tout cela participe à la dynamique SEO. Ce qui nous a permis de remonter en premières places Google sur certains termes pas mal recherchés. Maintenant, une partie de notre notoriété vient de ce classement, c’est sûr, mais les stratégies de partenariat tout comme le référencement naturel se travaillent dans le temps. Il faut les bosser, encore et encore.

D’autant plus quand on voit que ça marche d’ailleurs. Escape Kit a grandement bénéficié de toutes les actions d’affiliation et de partenariat que nous avons mis en place. Ce mois-ci, rien que l’affiliation a généré 1000€ de CA et on reverse 10% de commisions, soit 100 euros. C’est plutôt efficace. Actuellement, notre plus gros partenaire est TOPITO, nous sommes dans de nombreux tops et comme ce média est très lu, cela nous apporte une visibilité assez incroyable.”

Marketing et Affiliation : définition, pour quoi, pour qui ?

C’est parti pour une petite définition de l’affiliation. 

L’affiliation web, c’est une technique marketing qui propose aux sites internet annonceurs de promouvoir leurs services et/ou produits en rémunérant d’autres sites web éditeurs en échange d’un apport de ventes.

En clair, c’est de la monétisation de liens. L’idée de départ, c’est vouloir être visible et générer des clics, voire des achats sur votre site. Pour cela, au lieu de payer pour apparaître dans un article, ou une vidéo, ou un post sur un site, un blog, un compte influent sans vraiment connaître l’impact que cela pourrait avoir sur votre activité, l’affiliation permet d’avoir une annonce promotionnelle 1) faite par quelqu’un d’autre, 2) de rémunérer l’auteur.rice sur les ventes générées et 3) de gagner des ventes auprès d’une nouvelle communauté.

Ici, les deux parties sont donc gagnantes puisque vous bénéficiez de l’audience de le.a blogueur.euse, et iel va tout faire pour que le produit soit bien mis en avant et que ça convertisse derrière. Car cela lui permet de rentabiliser son travail, c’est un moyen de se rémunérer pour le temps et l’énergie investis.  Et pour ne rien gâcher, c’est très simple à mettre en place. Parfois un simple lien hypertexte ou une bannière suffisent pour promouvoir les produits et/ou générer du trafic.

Je recommande d’utiliser Affilae, un logiciel qui vous permet de gérer tout ce qui est affiliation, tracking et acquisition. C’est aujourd’hui le leader sur le marché francophone. Et le fonctionnement de la plateforme comme l’intégration sont très faciles, avec un plugin WordPress notamment.”

L’affiliation, un levier marketing simple pour les entrepreneur.euse.s

“L’affiliation, c’est simplement un partenariat,  un accord entre deux parties. Un peu comme un.e apporteur.euse d’affaires. En passant par Affilae, qui est une plateforme neutre de mises en relation, chacun.e va accepter le partenariat et pourra ainsi suivre les ventes et les clics. Tout se fait via cet outil. C’est simple comme bonjour. Il suffit de créer un compte et d’envoyer le lien de sa page pour que des partenaires s’inscrivent à votre programme. 

Lorsque l’on crée notre fiche, on détermine le pourcentage de rémunération que l’on propose aux éditeur.rice.s. En rejoignant notre programme, les personnes acceptent nos conditions. C’est libre, vous pouvez ajuster votre taux de commission selon les partenariats, et proposer des chiffres plus ou moins attractifs.

À titre d’exemple, de notre côté, nous avons mis 10% de rémunération, ce qui est au-dessus de la moyenne. La moyenne est plutôt vers les 5-8%. Mais c’est ajustable. Pour les gros partenariats que l’on a vraiment envie de motiver, nous passons la commission à 20%. C’est assez rare mais ça a le mérite de motiver vraiment la personne, qui y voit un grand intérêt.

Mais si j’ai un conseil pour les débutant.e.s, c’est de s’intéresser au sujet, regarder des tutos (de référencement naturel notamment, avec Neil Patel) et se tourner vers un outil qui centralise et synthétise tout pour nous, comme le fait Affilae (et promis on ne touche rien pour vous parler de cette entreprise !).

Aussi, il ne faut pas hésiter à relancer les gens qui ont rejoint votre programme pour qu’ils écrivent souvent sur vous. C’est une relation de fidélité qu’il faut créer avec vos partenaires. Un réel réseau d’affilié.e.s. Et tout le monde y voit son avantage, ne vous en faites pas. Je l’ai dit plus haut, tout ça, c’est du travail de longue haleine, il faut l’intégrer dans une routine pour que les retours se fassent en continuité.

Et enfin, petit rappel : évitez les sites de coupon ou de code promo. Cela risque d’impacter votre SEO dans le mauvais sens. Et même en termes d’image. Il ne faut pas que les gens qui tapent votre nom de marque sur Google tombent directement sur un site de code promo. Cela porte atteinte à votre valeur. En tout cas, de notre côté, on évite au maximum.”

En quelques mots, les liens affiliés apparaissent comme ces nouvelles techniques de marketing liées à la digitalisation du marketing. Qui permettent un meilleur ciblage, une plus grande e-réputation, l’accès à de nouveaux supports digitaux. Il ne vous reste qu’à choisir une landing page et à transmettre un url pour vous lancer.

Et si vous souhaitez aller plus loin dans l’optimisation de votre site internet, nous avons mis dans notre boîte à outils 10 conseils à appliquer pour améliorer votre SEO, et faire des moteurs de recherche vos meilleurs copains.

Merci beaucoup à Clément pour sa participation et son retour d’expérience !

Articles similaires

Sentez-vous, vous aussi, qu’à un moment donné, les heures s’en vont et le temps se suspend ?   Comme si tout s’arrêtait et rien ne...
En France, le nombre de personnes se lançant dans des études supérieures ne cesse de croître d’année en année. La hausse se maintient d’ailleurs depuis...
2020 : millésime record pour la création d’entreprises 2020. L’année Covid, certes, mais également l’année de l’entrepreneuriat pour la France. Oui oui, vous avez bien...
Quatrième trimestre 2020, les chiffres sont annoncés : 8% de la population active française est au chômage, selon l’INSEE. Et du côté des jeunes, le...
  C’est un fait : l’entrepreneuriat attire de plus en plus de personnes, notamment en France où la population d’indépendant.e.s ne cesse de croître d’année...
Indépendant.e, salarié.e, nous côtisons tous.tes pour nous former. Que ce soit via notre fiche de paye ou notre contribution URSSAF trismestrielle ou mensuelle pour les...