Copywriter et Rédacteur/rédactrice Web : Quelles différences ?

Lena Spyrou
0 commentaire
Facebook
Twitter
LinkedIn
Copywriter VS rédacteur web

Le digital a aujourd’hui une place importante dans notre vie, si bien qu’il se retrouve partout et a influencé bien des domaines et des secteurs différents.
La preuve est l’émergence de nombreuses activités professionnelles liées à la digitalisation de nos modes d’information et de consommation notamment. Le web est ainsi devenu un univers de connaissances et d’opportunités, où les textes sont omniprésents.

Toutefois, le contenu partagé sur la toile doit d’abord être écrit, pour qu’il soit consommé par la suite.

C’est pour cela que la rédaction de contenu est essentielle à la pérennité des marques, et par extension, le ou la rédacteur·rice web aussi. Ce nom est souvent associé instinctivement aux articles et aux blogs, mais il existe une myriade de contenus rédigés circulant sur Internet, avec des objectifs bien distincts. Si bien que l’on confond souvent les contenus produits par un·e copywriter qui ont des buts différents de ceux d’un·e rédacteur·rice, car les deux réalisent bel et bien de la création de contenu écrit sur le web.

Mais alors, quelles sont les différences entre copywriting et rédaction web ?

Petit rappel : Copywriter ou Rédacteur web ?

Le copywriter écrit en usant de techniques de persuasion dans le but de pousser à une action : celle de vendre par exemple. Iel est un·e rédacteur·rice qui provoque des émotions, notamment celles d’urgence ou de manque afin de mener à la conversion, générer des prospects et gagner des client·e·s.

Ces objectifs peuvent être multiples : réaliser un achat, télécharger un contenu, prendre rendez-vous, souscrire à une newsletter, demander un devis, faire un don, etc.

Comment devenir copywriter ?

Pour cela, iel écrit des pages de ventes, de produit, des annonces publicitaires ou encore des landing pages, en usant de titres et CTA convaincants pour inciter les personnes à entrer dans le tunnel de vente.

Quant au ou à la rédacteur·rice web, son champ d’actions est plus large : iel rédige tous les contenus que l’on peut trouver sur internet.

Ses objectifs sont notamment d’augmenter la notoriété d’une marque, sa visibilité et sa réputation, de renforcer son image afin de gagner la confiance d’une marque d’un côté, et de l’autre, de générer des leads, les convertir et acquérir des client·e·s à moyen et long termes.

Iel écrit pour créer de la valeur et informer grâce à un contenu unique et de qualité. Il lui faut alors s’informer au préalable sur le sujet à traiter, sur le ton à donner, avec un travail de recherche abouti pour avancer de vraies informations. De plus, iel doit être familier avec le SEO (référencement naturel, pour les francophones d’entre nous) pour créer des contenus optimisés, générant du trafic sur le site de la marque et potentiellement arriver en première page de Google. On peut dire qu’il écrit pour le lectorat comme pour Google.

Ce qui rapproche la rédaction web du copywriting

Rédacteur·rice web ou copywriter, il est impossible d’écrire sur le web sans connaître et maîtriser parfaitement la langue française (ou la langue que vous souhaitez utiliser dans votre communication). Orthographe, grammaire, syntaxe et conjugaison sont autant d’éléments essentiels qui garantissent que votre message passe facilement.

Que fait vraiment un copywriter ?

En effet, la présence de fautes pourrait avoir un impact direct sur la compréhension de votre texte, l’impression laissée à votre lectorat, mais également sur le robot crawler de Google. En somme, c’est toute la réputation de votre client·e qui est en jeu.

Les deux métiers se retrouvent également sur leur support de prédilection : leur travail se passe sur le web. Le ou la rédacteur·rice web écrit des articles de blog ou des newsletters informatives, tandis que le copywriter s’occupe des annonces publicitaires et des landing pages mais, in fine, toutes ces rédactions sont écrites pour atterrir sur internet.

Un autre point de rencontre entre les deux profils pourrait être le fait que les rédacteur·rice·s web et les copywriters collectent un maximum d’informations avant de rédiger quoi que ce soit. Après tout, il est essentiel de savoir de quoi on parle, pourquoi et à qui on le dit.

Ce qui différencie les copywriters des rédacteurs et rédactrices web

L’un·e écrit pour vendre, l’autre écrit pour informer.

Envie de devenir copywriter ?

Au-delà de ces deux objectifs distincts, ils et elles utilisent des techniques différentes pour y parvenir :

Le ou la copywriter utilise des techniques d’écriture persuasives pour activer des leviers cognitifs à court ou moyen terme. Cela demande donc de bien connaître sa cible, sa marque et son produit afin de pouvoir cerner exactement les problèmes potentiels de la clientèle et vendre sa solution.

Le ou la rédacteur·rice fait une recherche extensive des articles existants sur le thème à aborder. Cette étape ne se limite pas seulement aux informations à utiliser : elle comprend  les mots-clés stratégiques et les bonnes pratiques de SEO afin d’optimiser et de booster le référencement naturel du site.

Ces deux métiers ont donc bien des similitudes, et leurs principaux points divergents se concentrent sur leurs objectifs et méthodes appliquées.

Ils sont pour ainsi dire complémentaires, chacun maniant les mots à sa manière dans le but de faire croître une entreprise.

Enfin, pour brouiller un peu plus les pistes, il peut arriver que ces deux métiers empruntent les techniques de l’autre. Un ou une rédacteur/rédactrice web peut avoir recours au copywriting dans ses contenus, pour créer davantage l’engagement par exemple, alors que le ou la copywriter peut se pencher sur son SEO pour allier émotions du lectorat et levier marketing puissant.

Emma, notre experte

Découvrez le portrait d’Emma, notre experte en copywriting et échangez avec elle !

Articles similaires