4 exemples de campagnes marketing marquantes au cours des dernières années

Élodie Daubié
0 commentaire
Facebook
Twitter
LinkedIn
4 campagnes marketing marquantes

Une des grandes forces d’Internet, c’est la possibilité de voir en temps réel ce qu’il se passe dans le monde, quelles sont les tendances à suivre (ou non) et ce que les entreprises mettent en place pour se démarquer aux yeux de leurs cibles. On pense notamment à des campagnes marketing marquantes, qui intriguent, qui font parler dans les médias, bref : qui font le buzz. 

Alors, nous aussi, nous devenons le relai de ces chouettes idées qui ont marqué le monde du marketing ces derniers temps. Prenez vos cahiers et vos stylos, nous allons discuter de quatre campagnes marketing réussies (et récentes) desquelles s’inspirer pour nos propres projets.

C’est parti !

Ubereats tape l’incruste dans les publicités des autres

Une campagne publicitaire éphémère qui a fait vibrer TF1

Un dimanche soir de septembre 2022, sur la chaîne nationale TF1, une campagne marketing inédite prend vie.
C’est Ubereats, la célèbre entreprise de livraison à domicile qui en est l’autrice, par le biais de l’agence de publicité Buzzman. On est en prime time, juste avant le film du soir. Une heure de (très) grande écoute et d’appétit qui s’éveille sérieusement.

Et ce qu’il se passe est étonnant. Ubereats s’invite dans chaque publicité diffusée, les unes après les autres, sous la forme de notifications Message, comme sur un iPhone. Effets sonores du vibreur et animations inclus·es. Tantôt sur une publicité Burger King, Carte Noire, et même Free ou Celio, Ubereats commente intempestivement ce que l’on voit, comme le ferait notre meilleur·e ami·e, en faisant un lien constant vers son service de livraison de plats préparés, et aussi de courses et de produits non alimentaires.

Ici, on reprend donc des codes actuels, partagés ou du moins reconnus par un grand nombre de personnes. On mise tout sur la notification, un signal qui nous interpelle visuellement et sonorement, qui attire notre attention au quotidien et nous fait réagir, une nouvelle fois, dans cette campagne, pour que l’on lise le contenu produit par Ubereats.
L’effet de répétition, tout au long de la coupure publicitaire, nous tient en haleine, nous fait lever la tête, et nous découvrons alors, l’air de rien, l’ampleur de l’offre Ubereats. Alors qu’une seule publicité, la dernière de la série, est réellement signée par l’entreprise.

Une stratégie marketing pertinente et terriblement efficace qui nous montre l’importance de “parler le même langage que sa cible”, même lors d’un coup de comm’ éphémère.

Burger King ou l’art de jouer avec l’actualité dans une campagne marketing

Le buzz comme ingrédient principal

C’est la recette préférée de la chaîne de fastfood Burger King : une bonne dose d’humour et une grosse pincée d’actualité, on mélange le tout vigoureusement, et on laisse le buzz agir sur la toile.

C’est sur le sujet (véhément) de la montée du prix de l’essence, en ce début d’année, que l’entreprise a jeté son dévolu. Alors que le litre d’essence augmentait jusqu’à dépasser les 2 €, suscitant la colère générale, le prix du Whopper, burger phare de la chaîne, acheté en Drive a, lui, enregistré une réduction impressionnante. 1,99 €, sur toute une semaine, contre 3,89 € en temps normal.

Une action marketing qui a fait sourire et parler d’elle, dans un contexte d’indignation.

Et ce n’est pas la première fois que la marque utilise l’actualité et le buzz pour faire réagir la communauté. On peut même dire que le “newsjacking” (le fait d’utiliser l’actu comme élément central d’une campagne) fait partie de l’ADN de Burger King.

En 2021, en pleine période de pandémie qui a violemment affecté plus d’un secteur économique, l’entreprise proclamait son soutien aux producteur·rice·s de pomme de terre en offrant un kilo de patates locales aux personnes qui se commandaient au Drive.

Une façon de jouer la carte de la proximité et de l’empathie, en se plaçant du côté des consommateurs et consommatrices, et d’ainsi devenir une “love brand” que l’on adore suivre.

La campagne marketing de la série Lupin, starring Omar Sy

Quand l’acteur principal d’une série devient acteur principal de la campagne

Pour l’annonce de la date de sortie de la saison 2 de Lupin, série événement signée Netflix qui reprend les intrigues de l’illustre détective, c’est sur le compte Twitter d’Omar Sy que tout a été organisé.

Car c’était dans sa bannière que l’info se trouvait. Là, simplement visible lorsque l’on cliquait dessus, à qui la cherchait. Sous les yeux de toute la twittosphère et pourtant dissimulée dans la masse d’informations qui y circule chaque seconde. Une ruse que l’acteur principal de la série a mis en lumière via un tweet taquin, reprenant une phrase énoncée lors de la première campagne marketing de Lupin : “Vous l’avez vu, mais vous ne l’avez pas regardé”. (Il y collait des affiches dans le tout Paris, sans être reconnu. Un clin d’œil à son talent de détective.)

Et ce choix, intimiste et joueur, organisé pour l’événement qu’était la saison 2, ne pouvait qu’être un succès tant l’acteur français est plébiscité du grand public, et cette action marketing le reflet de la personnalité d’Arsène Lupin.

Comme quoi, créer la surprise et jouer avec son auditoire est une excellente manière de créer le buzz avec une campagne de comm’, surtout sur les réseaux sociaux.

Intermarché, la communication réussie par excellence

Des courts métrages émouvants en guise de publicité

Vous les avez sûrement vus passer sur vos télévisions : cela fait quelques années que les campagnes publicitaires du géant de la distribution Intermarché nous tirent des larmes.

Pris en main par l’agence Romance, ce sont bien de véritables mini-films que nous propose l’entreprise régulièrement. Des scènes de vie, parfois en lien avec l’actualité, qui nous remuent, nous font sourire et espérer.

Dernièrement, c’est à la vie en campagne que touche Intermarché. Les petites routes où on ne peut pas doubler, les camions qui ne vont pas bien vite, et le devoir de prendre son mal en patience, jusqu’à ce que la personne qui nous ralentit choisisse un autre chemin que le nôtre. Sur l’air de Confidence pour confidence, musique française populaire et entraînante de 1979, et avec un gros goût de situation déjà vécue, la campagne nous rappelle que derrière certaines frustrations se cachent des réalités qui font plaisir. Comme ce camion un peu lent qui est en fait en train de livrer des produits locaux et frais à l’Intermarché du coin, pour notre plus grand bonheur.

Et c’est en ça que les campagnes marketing de l’enseigne se démarquent et nous inspirent : elles appuient sur une réalité commune, et sur l’émotion avec un grand E. On vit quelque chose en les regardant, et cela nous rapproche un peu plus, à chaque court-métrage, de la marque. Car on s’attache à son discours, à son rôle dans ces scènes d’une vraisemblance communicative, et donc, in fine, à Intermarché. Le lien affectif se renforce au fil de la saga, et c’est bien la marque qui en récolte les fruits (les moches aussi !).

Bien que toutes ces campagnes marketing réussies soient (souvent) à gros budget, et donc un peu déconnectées de nos capacités d’entrepreneur·e·s, ce sont autant d’idées à explorer, pour nos projets à moindre échelle. L’émotion, l’empathie, l’humour, l’actualité : voilà des outils à exploiter dans nos communications digitales et notre discours. Couplés à une bonne maîtrise du marketing digital (domaine dans lequel on serait ravi·e·s de vous accompagner), ils feront des merveilles, c’est certain !

Articles similaires