Le dossier de presse : à quoi ça sert, son contenu et exemples

article publié le
Comment créer un dossier de presse ?

Sommaire

Il est courant que le dossier de presse, et à plus grande échelle les relations presse, soit un sujet curieux pour les entreprises, qui pensent préférable de passer leur route face à ce sujet flou. Pourtant, quand elles sont mises en place avec rigueur et stratégie, les RP sont plus que bénéfiques à la communication et pérennité d’une activité. Elles opèrent leur magie depuis des décennies, et sont toujours au cœur des stratégies de communication des plus grandes boîtes, désormais complétées par des campagnes d’influence.

Alors, laissez-nous vous expliquer comment, et en quoi le dossier de presse peut être un levier de notoriété et d’acquisition pour votre entreprise.

Le dossier de presse, ça sert à quoi ?

Vecteur de votre image de marque et d’informations centrales sur votre entreprise, le premier rôle du dossier de presse est de vous présenter et représenter. Cet outil fixe et digital résume généralement votre raison d’être, votre mode de fonctionnement, votre offre, vos preuves sociales et retombées médiatiques. Il est souvent accessible directement sur votre site internet, pour consultation ou téléchargement (donc une fois fait, il peut vivre sans votre attention quotidienne). De plus, celui qu’on appelle aussi DP appuie la crédibilité de votre positionnement et formule les points-clés de votre activité clairement pour que des journalistes puissent les reprendre facilement.

Car c’est bien là la cible du dossier de presse : les médias et leurs acteur·rices. Ces personnes reçoivent (ou viennent chercher) ce document en quête de données factuelles sur une marque, à réutiliser dans leurs articles, scripts, etc. Déjà exposées à des tonnes d’informations tous les jours, il ne faut pas qu’elles aient à chercher vos points forts, à traduire votre jargon, à trier les pointes d’humour. Le ton conseillé pour un dossier de presse est donc neutre et objectif, on évite les tournures de phrases trop complexes, et trop techniques également : il faut vulgariser pour rendre votre message compréhensible à grande échelle.

Aussi, attention à ne pas confondre : un dossier de presse, ce n’est pas un communiqué de presse. Alors qu’un communiqué est ponctuel et concis (une page maximum), prévu pour informer sur un fait inédit (comme un événement à venir ou un lancement de produit par exemple), le dossier de presse est plus long, plus exhaustif et pensé pour ne pas être refait pendant un bon moment. Il pose les fondements des informations partagées aux médias, et se voit complété de temps à autre par un CP, un événement ou déjeuner presse, un kit de presse (où peuvent être placées des photos, des vidéos, votre charte graphique, etc.).

Les éléments centraux du dossier de presse

Comme tout document à destination de cibles externes à votre entreprise, la forme et le fond de votre dossier de presse doivent recevoir un soin particulier. 

Les éléments régulièrement placés dans un DP : 

    • – Une page de couverture, impactante tant visuellement et textuellement avec un titre accrocheur, son année de création ainsi que la mention “dossier de presse” ;
    • – Le sommaire de votre dossier de presse, pour aider les personnes à trouver l’information-clé qui leur manque pour parler de vous (petite astuce : intégrer des liens cliquables sur votre dossier de presse pour naviguer encore plus facilement) ;
    • – Un mot de la personne (ou des personnes) à la tête de l’entreprise, afin d’humaniser et donner une voix à votre activité. Une sorte d’édito en somme, qui peut revenir sur l’origine du projet, sa vision à long terme, des expériences marquantes vécues qui font écho à l’offre, etc. ;
    • – Une belle présentation de l’entreprise, en commençant par son positionnement, le détail de son offre, ses valeurs et engagements, l’équipe et les collaborateur·rices qui la font vivre… Vous pouvez également y inclure son histoire, si elle a vécu des transformations, est née d’un événement particulier, etc. ;
    • – Des chiffres-clés parlants qui permettent d’illustrer votre évolution comme votre raison d’être : ils peuvent donc être en lien avec votre activité (croissance, perspectives, nombre de client·es, etc.) ou votre secteur (tendance de consommation, statistiques pertinentes, etc.) ;
    • – Vos principales et principaux client·es et partenaires, pour appuyer votre crédibilité, présenter votre écosystème, bénéficier de l’image d’autorité d’autres entreprises ;
    • – Des témoignages de votre clientèle pour agir comme preuve sociale, proposer des voix complémentaires à la vôtre, rendre votre discours plus authentique ;
    • – Une page de contact qui vient clore votre message, et invite la personne à creuser si besoin, sur vos réseaux sociaux, votre site internet, par mail ou téléphone.

Cette liste est non exhaustive et peut se voir compléter d’éléments différenciants, propres à votre univers et votre activité, des contenus qui viendront piquer la curiosité de votre interlocuteur·rice et dynamiser la lecture. Car les journalistes voient passer des dossiers de presse à longueur de journée, et doivent effectuer un tri rapide de ce qui colle à leurs sujets rédactionnels, ou non. Autant mettre les chances de votre côté en marquant les esprits et en proposant un contenu impactant.

3 exemples de dossier de presse desquels s’inspirer

On le sait : les exemples parlent bien plus que les mots, surtout lorsqu’on s’apprête à créer son dossier de presse pour la première fois. Par curiosité ou pour inspiration, creusons ensemble trois DP que nous trouvons intéressants (oui, le nôtre s’y trouve, car nous en sommes content·es et que nous trouvons pertinent de vous le présenter).

Exemple de dossier de presse
Exemple d'un dossier de presse récent

À la limite du magazine imprimé, le dossier de presse de l’office de tourisme de la ville de Lyon, Only Lyon, est des plus complets. Partagé en ligne via le site Calameo qui en facilite la lecture et le partage, il revient sur chaque angle attractif de la ville des gones et le développe sur une à deux double-pages maximum. Le dossier de presse est rythmé par des infographies et illustrations colorées, des plans détaillés pour se repérer, des informations pratiques à gogo. Ce qu’on aime : le duo informations factuelles et pages intercalaires joviales et graphique.

Comment faire un dossier de presse original

Fort en couleurs, le dossier de presse de Solidays, pour son édition 2022, s’articule entre informations pratiques dans des encarts (mises en valeur donc), visages reconnaissables et témoignages. La mise en page cohérente transmet l’idée de dynamisme de l’événement et de ses participant·es, les points-clés à retenir sont facilement identifiables et les engagements du festival clairement annoncés.

Ce qu’on aime : le mot du fondateur sous forme d’interview qui donne la sensation d’un échange avec un·e journaliste, ce qui est le rôle du dossier de presse en soi !

Dossier de presse Digi Atlas
Modèle de dossier de presse

Enfin, un extrait de notre dossier de presse, chez Digi Atlas, où nous tâchons d’emmener les journalistes dans notre univers graphique, de valoriser nos apprenant·es et notre approche de la formation à distance (notre promesse) : toujours humaine, dans l’accompagnement et la joie.

D’ailleurs, la création du dossier de presse et des relations presse sont des sujets que nous creusons plus amplement dans une de nos formations en ligne, Développer son activité grâce au marketing digital. Le temps d’un module complet et concret, nous vous présentons ce levier d’acquisition et de notoriété en détail pour que vous puissiez mettre en place une stratégie RP personnalisée et performante, pour votre projet. Allez, on le crée ce dossier de presse ?

Un peu plus de lecture

Chaque semaine, découvrez un article inédit lié au monde du numérique ! À tous les esprits curieux, profitez de votre lecture !